Irlande

Chasse Bécasse du Connemara en Irlande

Bécasses – Bécassines

L’Irlande est connue et reconnu pour la chasse de la bécasse et de la bécassine. Les chasseurs sont accompagnés de guides locaux, toujours de bonne humeur. Ces derniers, aidés de leurs chiens (springers, labradors et chiens d’arrêts), seront d’une aide précieuse pour débusquer les bécasses des couverts les plus épais. L’utilisation de chiens brousailleurs prend alors tout son sens. Mais de plus en plus de guides s’équipent de chiens d’arrêts, notamment pour chasser la bécassine dans les marais.

Les chasseurs pourront donc, au cours d’un même séjour, découvrir plusieurs modes de chasse et tirer plusieurs espèces de petit gibier. La quête de la bécasse représente l’activité principale, à laquelle s’ajoute quelques sorties bécassines. Bien sûr, les guides, en fonction de la météo et de la migration, seront là pour vous “concocter” un programme sur mesure … le but étant que vous passiez un superbe séjour … dans un pays merveilleux qui ne cesse de faire des heureux.

Dans la journée, nous rechercherons principalement la bécasse mais nous pourrons alterner avec des platières à bécassines entre deux massifs boisés. En hiver, le Connemara se transforme en lac géant, les canards sont en général dispersés un peu partout tant ils ont de secteurs pour passer la nuit. Par période de grand vent, ils quittent le littoral et s’abritent sur les lacs  de l’intérieur. Dans notre région à l’ouest de l’Irlande nous avons très peu de jours de gel au niveau de la mer même si parfois les montagnes à partir de 500m sont enneigées. L’influence du Gulf stream fait de notre région un paradis pour les migrateurs. Pour la Bécassine, nous avons de très belles population d’oiseaux et elles sont présentes la majeure partie de l’année. Toutefois en cas de gel persistant, elles peuvent quasiment disparaitre jusqu’au redoux, la période la plus propice étant souvent le mois de Novembre.

Pour les chasseurs venant avec leurs chiens, vous devrez accepter un temps d’adaptation, les biotopes étant différents de ceux que vous chassez habituellement, vos chiens sembleront un peu perdus au début mais les bons chiens s’adaptent. Pour eux aussi, le terrain est exigeant : des séances de 3 heures sont bien souvent le maximum.

Dans une semaine de chasse chez nous, vous verrez sans doute plus d’oiseaux que dans une saison entière en France. Cependant, la nature du terrain souvent très humide et meuble ne rend pas toujours aisé le tir et comme nous le savons tous, le comportement des Bécasses peut varier d’un jour à l’autre, saut de crapaud, envol devant les chiens, départ au ras du sol…enfin tous les charmes de la chasse avec en plus une bonne averse sous un vent bien soutenu. Mais parfois le soleil d’hiver vous fera apparaître toute la majesté des paysages dans lequel nous chassons, vallées boisées entourées de montagnes enneigées parsemées de lacs et en bordure de l’océan…

Territoire

Pour la chasse, nous disposons maintenant de plus d’une quarantaine de spots de 30 à 900 hectares sur Westport et de même sur Cong et le Connemara. Au maximum, nous chassons chaque spot 5 à 6 fois par an, ce qui permet d’avoir une pression quasi nulle sur ces territoires et de rencontrer des densités d’oiseaux qui bien souvent, vous surprendront. D’une journée à l’autre, les bécasses peuvent parfois complètement changer de biotope et le rôle de nos guides est de comprendre le plus vite possible quel couvert les abritera. Nous alternerons les bois de sapin, landes d’ajoncs, native Woods (feuillus), mais aussi bordures de tourbières ou bien coupes ensoleillées sur le flanc des montagnes. Dans une journée nous pouvons changer de terrain afin d’optimiser votre séjour et essayer deux ou trois types de couverts.

 

Sur la saison passée la moyenne de levées par jour est d’une quinzaine de bécasses avec les springers ou avec chiens d’arrêts, nous avons aussi eu des journées à plus de quarante levées…! Nous avons l’habitude de dire que quand vous marchez sans chien sur les biotopes à Bécasse vous levez au moins deux  oiseaux à l’heure…. ! Attention, certains terrains sont toutefois exigeants, humidité, chablis, ronces, ajoncs, dénivelé bref un paradis pour les Bécasses mais un challenge pour ceux qui ne sont pas en jambes. En cas de météo défavorable, tempête ou bien neige (ce qui est rare pour la neige) les oiseaux peuvent disparaître de certains biotopes exposés et il n’est pas exclu de vivre une journée avec peu d’oiseaux. Les Bécasses peuvent se déplacer de 10, 20 ou 40 km puis revenir le jour suivant, ayant des terrains dans ce rayon nous n’hésiterons pas à changer si besoin. Dans les grands massifs, les oiseaux sont parfois concentrés dans une ou deux coupes et bien-sûr jamais les mêmes. Vous devrez être patients ; les bonnes surprises sont bien souvent au rendez-vous. De même, certains jours, vous aurez l’impression de trouver des oiseaux un peu partout ; ne pensez pas que ce sera la règle le lendemain.

 

Découvrez nos trophées
Confort
Période
Combinaisons Possibles

 

Difficulté
Translate here